Histoire d'Ô (d'eau)...

Publié le par Isa et Davy

Et non, bande de pervers !!!! Vous pensez vraiment qu'avec un titre comme celui là, j'allais vous proposer un article prônant les relations sado-masochistes. Nous sommes sur un blog qui parle d'une auto-construction ici.
Bon je vous l'accorde, pour se lancer dans cette aventure, il faut avoir une bonne dose de masochisme mais nous ne parlons absolument pas de la même chose . Non aujourd'hui il s'agit de parler de notre eau. Non pas celle que nous consommons mais celle que nous rejetons.

Je crois que j'en avais déjà parler dans un précédent article, nous avons choisi la voie la plus compliquée administrativement parlant mais celle qui nous paraissait la plus évidente et la plus en accord avec nos choix : la phyto-épuration.

Nous avons opté pour une solution qui convenait le mieux pour notre terrain et notre façon de vivre : le lagunage.

Pourquoi ?
Nous avons fait le tour de la question. Au départ, nous voulions la phyto épuration "classique" : une enfilade de bassin et une mare à la sortie. Seulement, notre terrain était trop plat. Il nous aurait fallu une pompe de relevage et une sorte de chasse d'eau en cas d'absence prolongée pour alimenter les bassins en eau. De plus, c'est un système qui nous semblait assez contraignant quand à l'entretien chaque année. Nous avons donc choisi le lagunage : système ultra simple à mettre en oeuvre et qui n'a besoin d'aucun entretien si ce n'est de couper les plantes de temps et temps et désherber.

D'abord nous avons creusé un trou d'environ 6 m sur 4 m sur une prodonfeur de 80 cm. Au fond, on y a mis du sable pour rendre le sol plat (environ20 cm), par dessus une bâche agricole, puis on y a mis des cailloux (du 20x40), puis de la pouzzoulane uniquement sous les drains... Vous n'y comprenez rien ???? C'est simple pourtant.... Vraiment vous ne faites aucun effort ;o)

Vous êtes comme les gosses, il vous faut les images à côté des écritures...
Bon d'accord, mais c'est bien parce que c'est vous.

Pour commencer, le bac dégraisseur en sortie de maison...


Il est en action depuis notre aménagement dans le "beau" bilhome... Et la vache !!! Qu'est ce que ça pue ce truc !!! Alors un conseil, pensez bien à faire des ventilations pour le bac dégraisseur (ce qu'on n'avait pas fait au départ...) sinon bonjour les remontées d'odeur par les éviers...





Ensuite, le lagunage (sur la photo, en cours de construction)
Donc 2 regards : celui de gauche est le regard d'arrivée et celui de droite le regard de sortie. Des drains posés sur de la pouzzolane : roche volcanique poreuse dans laquelle vont se faire un plaisir de s'installer des petites bêtes mangeuses de saletés d'eau.

Il faut bien faire en sorte que tout soit d'équerre ensuite on a remis du 20x40 puis un géotextile et par dessus de la terre végétale dans laquelle nous avons planté des gentils plantes épuratrices





Allez, je vous épargne pour une fois en vous servant un article trop long...
Je vous mets la prochaine fois les photos du lagunage aujourd'hui.

Bizzz à tous

Publié dans Septembre 2009

Commenter cet article

la_dilettante 08/09/2009 13:49

C'est super intéressant!
Moi j'aime bien quand je comprends pas tout, ça veut dire que je vais apprendre plein de trucs! Comme la couture au début 

Anne-Marie 06/09/2009 17:59

Et pour les odeurs, vous allez faire quelque chose, une idée?Non, c'est juste pour savoir si on va revenir ou pas Bisous très ensoleillés.

Isa et Davy 06/09/2009 23:14


Pfffffffffffff !!! Tu sais bien qu'on a déjà fait quelque chose ;o))) Ca sent pas chez moi... Médisante va !!! ;opp


Erika 06/09/2009 13:44

Oui j'ai vu que c'était hyper simple, à part la bache agricole c'est exactement le même sytème que pour faire l'épandage avec une fosse toutes eaux... la fosse en moins ! Chez nous, ayé la paille est finie. Un petit tour en bretagne pour la signature de la maison et hop on attaque les enduits. On voudrait tour finir avant les gelées et ici elles arrivent trèèèès vite...Merci pour tes encouragements

Erika 06/09/2009 10:36

Ah ça, cela nous intéresse fortement. Pour nous aussi la phyto classique nous pose quelques soucis. Mais nous connaissons peu ce sytème "lagunage", as tu des liens, de la doc ? Si tu as de la doc, peux tu me l'envoyer par mail stp ? Merci

Isa et Davy 06/09/2009 13:12


Salut Erika,

Alors notre maitre d'oeuvre pour le lagunage tu peux trouver ses coordonées là : http://www.gwalenn.com/index.php

Pourquoi un maire d'oeuvre ? Parce que nous avons une garantie sur le lagunage et si le spanc de notre région nous fait des noises nous avons avec lui des avocats gratos pour nous défendre.
Le type vend aussi ses plans en autoconstruction... Franchement c'est trèèèès simple de mise en oeuvre, ça coute pas grand chose et comme je le disais les plantes peuvent être trouvée gratos dans
la nature ou en échange avec d'autres personnes. Nous aurons certainement des plants à refiler dans une années.

Merci pour tes commentaires et bon courage à vous pour votre maison... une technique différente de la notre.